Juillet 2018 : L'archipel d'Hawaii

Cette année, nous étions tentés par la découverte de l'archipel d'Hawaii… Rien que le nom ça fait rêver!! Ses belles plages, sa végétation tropicale, son volcan… Est-ce vraiment comme à la télé ?? Viennent ensuite les interrogations sur la distance : "c'est loin, un si long voyage avec les enfants ??", le prix : "est-ce faisable selon notre budget ??", le volcan : "est-ce dangereux"...

Et puis, un soir d'hiver, on prend la décision de réserver car tout ce qu'on lit sur ces îles de l'autre côté de la Terre nous donnent encore plus envie de les découvrir…. Mais aussi car on a qu'une vie et on a pas tous les jours 40 ans, un beau cadeau non? 


Situé au milieu du Pacifique nord, l’archipel est composé de 132 îles. Les principales sont Oahu avec Honolulu comme capitale, Big Island aussi appelée Hawaii, Kaua'i et Maui. 

L'anglais est la langue officielle mais les Hawaïens continuent d'utiliser certains mots de leurs origines comme "Aloha, Mahalo…" Leurs origines polynésiennes se retrouvent dans leur culture très riche et très importante pour eux. Par contre le traditionnel collier de fleurs n'est plus offert à l'arrivée sur les îles aux touristes. Il vous faudra l'acheter si vous le voulez !!
Au niveau médical, aucun vaccin n'est obligatoire ni recommandé. Nous n'avons pas été trop embêté par les moustiques. L’atmosphère générale est moins humide que dans les îles tropicales que nous connaissons. Par contre dans les endroits humides, les moustiques sont bien présents tout de même.

Il y a  12 heures de décalage avec la France en été. Hawaii, comme les Etats Unis, utilisent des unités de mesures différentes de celles habituelles en France. Petit mémo utile : 
         - 1 mille = 1,6 kilomètres
         - 1 livre = 454 grammes
         - 1 gallon américain = 3,79 litres
       - Le degré Fahrenheit pour la température. Pour convertir des degrés Fahrenheit (°F) en degrés Celsius (°C): il faut soustraire 32, puis diviser par 9 et multiplier par 5. 
Les prises électriques sont différentes aussi, il faut des prises 110V.
Comme dans de nombreux pays, le pourboire est obligatoire pour tous les services rendus à table. Selon la qualité du service, il faut compter entre 10 et 20% du montant. Le service n'est pas inclus dans l'addition comme en France, et il est très mal vu de ne pas le donner !
                 
Pour s'y rendre depuis l'Europe, il n'a pas de vol direct. Une escale se fait soit par les États-Unis, soit par le Canada. Les contrôles à l'entrée sur le territoire américain sont longs. Ne pas prévoir des escales trop courtes car en plus il faut récupérer les bagages pour repasser les contrôles américains. Par contre pour repartir, les contrôles sont beaucoup plus rapides.


L’archipel est doté de plusieurs aéroports internationaux. Il peut donc être judicieux de prendre des billets d'avion en multi-destinations. 
Pour les transports inter-îles, 2 compagnies sont possibles : Hawaiian Airlines et Island Air. Les deux compagnies facturent des frais pour les bagages. En s'inscrivant aux programmes de fidélité de l'une ou l'autre, on peut bénéficier de réductions sur ces frais. En ce qui concerne Hawaiian Airlines, il faut compter $25/bagage et $15 sur le 1er bagage si carte de fidélité.
Comme Hawaii est un état américain, un ESTA est obligatoire pour l'entrée aux USA. Il coûte 15$ par personne. La demande se fait sur internet . Le passeport est obligatoire aussi. 

Pour préparer notre séjour, nous avons utilisé le Petit Futé et le guide Hawaii chez Ulysse. Le deuxième est très complet sur sa description des lieux sur place. Pour éviter de prendre un GPS et/ou de se perdre, on peut sur un smartphone, télécharger l'application MAPS-ME. En téléchargeant au préalable toutes les cartes des îles, on peut l'utiliser ensuite sans connexion internet. C'est très pratique, nous l'avons beaucoup utilisé sur place.


Nous avons trouvé qu'au niveau environnemental, l’état d'Hawaii avait pris des mesures de protection importantes. Des poubelles de tris sélectifs sont présentes partout, dans les restaurants, sur les plages, sur les sites touristiques… Les crèmes solaires à base de oxybenzone sont interdites afin de protéger les récifs coralliens et la vie sous marine.  Les sacs plastiques sont remplacés par des sacs en papier recyclé.

La première étape est de réserver les billets d'avion le plus tôt possible. C'est la partie la plus importante du budget. Et il faut être honnête, Hawaii est une destination onéreuse.  
Nous avons passé beaucoup de temps à chercher sur internet des billets d'avion au meilleur rapport tarif/durée du voyage. Il ne faut pas hésiter à essayer beaucoup de compagnies et d'aéroports de départ ! Nous avons opté pour un départ d'Amsterdam, avec une escale à Seattle. Nous avons pris les billets chez Air France qui mandatait des vols sur Delta Airlines. (C'était moins cher qu'en réservant directement chez la compagnie américaine). Il faut compter à peu près 24h de voyage depuis la France… Et oui, Hawaii se mérite !!

Concernant l'hébergement, il y a pleins de possibilités : du camping à l’hôtel 5 étoiles …
Nous avons choisi l'hôtel pour nos 2 nuits à l'arrivée à Honolulu, deux appartements dans une résidence de vacances pour 4 nuits à Kauai et 8 nuits à Big Island. 
Un petit conseil, il faut faire attention à ce qui est compris dans le tarif.  Nous n'avons pas l'habitude en France mais tous les prix (pour tout ce qu'on achète) à Hawaii sont hors taxe. Ensuite, les frais de ménage sont souvent à rajouter dans le prix qu'on nous indique au départ.

Nous avons pris les taxi à Honolulu. Puis nous avons loué des voitures sur Kaua'i et Big Island. Nous avions réservé à l'avance sur internet. Nous avons choisi Hertz sur Kaua'i avec un tarif de 88€/jour pour une voiture type "berline" 5 portes et Triffty sur Big Island pour 108€/j pour un 4x4.
Concernant l'essence, pendant notre séjour, le prix était environ $3,75/gallon. Dans les stations essence, on paie d'avance soit en cash, soit par CB. Il faut déterminer un montant au départ et se servir ensuite pour la quantité correspondante. 

Je vais vous présenter notre carnet de voyage tout en essayant de donner un maximum d'infos pratiques.


Jour 1 : Le voyage


Enfin, après des mois de préparation, d'heures passées sur internet pour récolter des infos, d'inquiétude quand l'éruption du volcan a fait beaucoup de dégâts sur Big Island, nous partons pour l'archipel Hawaïen !
Après une nuit à Amsterdam (Hôtel Ibis aéroport), qui finalement coupe un peu la durée du voyage, nous nous envolons pour Seattle.  Notre voyage se passe très bien. Il faut prévoir suffisamment de temps dans les aéroports car les contrôles pour les vols en direction des États-Unis sont souvent longs. Le vol Amsterdam-Seattle s'est très bien passé.  Nous avons eu la chance de voler au dessus du Groenland et avons vu des images magnifiques depuis le ciel. 


C'était la première fois que nous voyagions avec Delta Airlines et nous en avons été très contents : sièges confortables,  écrans fonctionnels, personnel agréable. L'escale à Seattle s'est passée sans problème malgré les 2 heures 30 d'attente aux contrôles.  
A 20h, heure locale, nous arrivons enfin à Honolulu !! Après une sortie et une récupération rapide de nos bagages, nous prenons un taxi pour nous conduire à notre hôtel "Waikiki Resort Hotel".  Nous payons 40$ pour un transport Aéroport-Waikiki. La chambre familiale est conforme aux images de notre réservation fait sur Booking. Je dois vous avouer qu'après 24h de voyage, notre seule envie est de prendre une douche et de se coucher !! 
Ah si j'oubliais, quand même, une évènement particulier avant de se coucher… Petite dédicace à notre fille qui a eu ses résultats de Brevet depuis Honolulu au milieu du Pacifique : Mention Très Bien !!!!


Jour 2 : Honolulu


Décalage horaire oblige, nous sommes debout vers 6h. Nous prenons notre petit déjeuner à l'hôtel. Un taxi est disponible devant l'hôtel,  on se rend sans perdre de temps à Pearl Harbor. 
Nous avons fait le choix des transports en taxi sur Oahu car nous ne voulons pas perdre du temps dans les transports en commun sur notre seule journée sur l'île. Il y a beaucoup de circulation en début de matinée sur Honolulu. Nous mettons 30 minutes pour nous rendre à Pearl Harbor et payons 60$ la course. 

On nous avait conseillé d'arriver de bonne heure pour les visites. Il ne faut pas venir avec des sacs à dos ou autre contenant. Il est interdit d'entrer sur le site avec. On vous fera payer $5/sac pour le déposer au vestiaire. Nous commençons vers 8h15. Le site de Pearl Harbor est grand et différentes visites sont proposées.


L'accès à l'USS Arizona Memorial est gratuit. Il y a tout un parcours avec des images, des vidéos, des objets de l'époque pour expliquer cette terrible attaque. Afin de rendre cette visite encore plus instructive, surtout pour nos 2 adolescentes, nous avons opté pour les audioguides en français (comptez $7,5/audioguide). La visite se conclut par un petit trajet en bateau vers le navire coulé au milieu de la baie. Depuis quelques temps on ne peut plus aller sur le mémorial qui est sur l'eau. Il a été fermé pour des raisons de sécurité. Nous avons mis 1h30 en prenant notre temps. 


Nous trouvons la visite très instructive. On ne pouvait pas aller à Hawaii sans venir ici. C'est un lieu fort historiquement parlant. Pour nos 2 enfants qui ont étudié ou qui étudieront cette période à l'école, c'estt très enrichissant. 
D'autres visites payantes cette fois sont proposées : Les visites du bateau USS Missouri, du sous marin Bowfin et du musée de l'aviation. 
Nous visitons le "Pacific Aviation Museum" ($25/adulte, $12/enfant). Une navette nous y emmène en nous faisant traverser la base militaire actuelle. C'est intéressant, il a de nombreuses reconstructions d'avions. 
Pour toutes les informations, ne pas hésitez à consulter leur site internet : http://www.pearlharborhistoricsites.org/


Nous rentrons sur Waikiki en taxi. Nous passons l'après midi sur la belle et célèbre plage de Waikiki!! La réalité est comme dans les magazines ou les reportages… Les grattes ciels bordent la plage, l'eau est turquoise, les gens marchent dans les rues avec leur planche de surf sous le bras…
Comme vous pouvez le voir sur les photos, il fait très beau!



Un petit tour dans les rues qui longent la mer nous conduit devant la statue de l'inventeur du surf moderne, Duke Paoa Kahanamoku.
Honolulu est la capitale de l'archipel. On se sent aux États-Unis et en même temps au milieu du Pacifique… C'est une ambiance très agréable à vivre…



La fatigue du voyage se fait vite sentir dans la soirée mais nous sortons manger au centre de Waikiki. Nous mangeons dans un restaurant italien, oui je sais ce n'est pas très "couleur locale" mais on voulait faire simple, proche de l'hôtel et pas trop cher. Les prix sont tout de même un peu élevés, $33/ personnes ! Mais on s'est régalé avec un bon plat de pâtes et surtout on a eu un très bon accueil.
Un petit tour par le bord de mer pour profiter de la vue "By night" !!





Jour 3 : Direction Kaua'i


Après un réveil toujours aux aurores, nous prenons un taxi depuis l'hôtel pour rejoindre l'aéroport. Nous nous envolons vers Kaua'i, plus au nord. Nos avons réservé sur internet les vols avec Hawaïan Airlines. Mais il nous faut payer les bagages directement à l'aéroport aux bornes automatiques. 
Le vol dure environ 45 minutes, le personnel est agréable et les jus de fruit servis délicieux.


Kaua'i est appelée aussi l'île jardin. Une fois qu'on la parcourt, on comprend tout le sens de ce surnom.

Kaua'i est la 4ème île de l'archipel en terme de grandeur (environ 50km par 40km). Son point culminant monte à 1569m d'altitude au Mt Wai'ale'ale. Sur ces hauteurs tombent jusqu'à 12 mètres de pluie chaque année, d'où la belle végétation de l'Ile Jardin !! La spécificité de cette ile est le magnifique Waimea Canyon qui s'engouffre à l'ouest de l'ile sur près de 800m de profondeur. 
C'est ici aussi que James Cook découvrit l'archipel en 1778.
La ville principale est Lihu'e avec l'aéroport international. La topographie de l'ile ne permet pas d'en faire le tour.
Quand on circule sur Kaua'i, il y a de nombreux coqs au bord des routes… Un ouragan en 1992 a dévasté l'île. Il y eut beaucoup de dégâts matériels. De nombreux coqs et poules se sont retrouvés en liberté . N'ayant aucun prédateurs sauvages et en tant qu'animaux sauvages, ils sont protégés par la loi, leur population a rapidement augmenté!! On raconte que leur nombre dépasserait même le nombre d'habitants !

En arrivant à Kaua'i, nous récupérons notre voiture de location directement à l'aéroport. Nous avons réservé un appartement dans une résidence de vacances "Plantation Hale" à Kapa'a sur la côte Est de l'île. Il nous faut 15 minutes pour arriver à Kapa'a. L'appartement est conforme à notre réservation, très fonctionnel. La piscine est propre et agréable. Nous sommes bien accueillis par le personnel de la résidence.

Nous partons faire les courses dans le supermarché Foodland que nous avons repéré en cherchant la résidence. 
Pour faire quelques économies dans les supermarchés dans l'archipel, il faut s'inscrire à leur programme de fidélité afin de bénéficier de réductions immédiates. C'est très simple pour le faire, il suffit d'un numéro de téléphone, même étranger aux USA. On vous donne une carte et en passant en caisse, vous avez des réductions. Ce système fonctionne dans les magasins Foodland mais aussi Safeway. 
A propos des courses, on trouve de tout dans les supermarchés. C'est plus cher qu'en France, nous sommes sur une île au milieu du Pacifique. La viande est bonne. L'eau est plus chère que les sodas, nous sommes aux USA!!

On termine l'après midi au bord de la piscine. Le temps est un peu plus nuageux. 



Jour 4 : Découverte du Nord de Kaua'i

Après une bonne nuit calme, on se prépare pour partir à la découverte de la partie Nord de l'île. Le temps est un peu nuageux mais le soleil devrait arriver!

On s'arrête au centre de plongée à Kapa'a pour prendre des renseignements. Il n'ouvre qu'à 9h. On se promène alors sur le bord de mer pour patienter. Les enfants cherchent des coquillages en avançant jusqu'au moment où, en levant la tête, on remarque la présence d'un phoque moine sur les rochers !!! Il dort tranquillement… Nous ne sommes pas les seuls à l'observer. Une bénévole de la protection marine signale la présence de l'animal afin de préserver sa tranquillité.






Nous retournons au centre de plongée. Les plongeurs de la famille réservent une matinée plongée pour demain matin. Par contre le club et le bateau sont sur la côte sud vers Po'ipu. 

On continue notre route en direction du Nord. La route longe la côte. D'un côté, il y a la mer avec de belles vagues propices au surf et des plages un peu sauvages… De l'autre, on découvre les montagnes et une belle végétation.

Nous montons jusqu'à Kilauea Point au niveau de Kilauea. Nous voyons au bord des routes les panneaux de protections des "nénés", oies endémiques et symboliques de l'archipel.

Nous faisons un arrêt au Kilauea Point National Wildlife Refuge. Cette pointe avec son phare est une réserve ornithologique avec un grand site de nidification d'oiseaux marins. L'entrée est payante pour les adultes, $5/personne. La vue est magnifique. 

 
On peut observer des frégates, des albatros, des fous de Bassan, des pailles en queues rouges et en queues blanches, des pétrels, des nénés… Des rangers du parc sont présents sur le site et sont très accueillants. Ils vous donnent des explications sur les oiseaux. Ils vous prêtent même des jumelles. C'est vraiment très sympa à faire !

On peut même observer des mammifères marins en fonction de la saison (dauphins, baleines…)

Nous reprenons la route 56. On passe à Princeville. C'est une ville à caractère résidentiel. Il y a un beau golf avec des oies nénés, des belles maisons avec des jardins bien fleuris. Par contre, les accès aux plages sont compliqués à moins de se garer à distance et d'y aller à pied. Les parkings sont réservés aux résidents.



Nous arrivons dans la belle vallée d'Hanalei. Il y a un belvédère qui surplombe toute la vallée. On peut ainsi découvrir les champs de taro qui poussent sur les berges de la rivière Hanalei. La vue est magnifique sur les montagnes, les champs. On peut voir des cascades au loin. 

La culture du taro sur les berges de la rivière est une tradition qui remonteraient à l'An 1000. Le taro est une tubercule alimentaire consommé en légume cuit. Comme les pommes de terre, il est riche en amidon. Une légende hawaïenne raconte que "le premier enfant né des divinités ancestrales mourut en bas âge. A l'endroit où il fut enterré, poussa un pied de taro. Un second enfant naquit, nommé Halao, qui donna naissance à la race humaine." Depuis les Hawaïens continue d'avoir du respect pour cette plante, comme si elle était sacrée.

On passe ensuite un vieux pont en métal à une voie. Malgré de nombreux projets d'agrandissement toujours combattus, pour le côté historique, il résiste. Il interdit de ce fait, l'accès aux camions à cette partie de l'île, gage de tranquillité. 

Hanalei semble être une petite ville agréable et tranquille. Le centre est composé de nombreux restaurants et boutiques. 

On mange un bon repas grillé au barbecue chez "BBC Chicken in a barrel", très copieux. On goute ensuite la célèbre Shaved Ice chez "Jojo's Shaved Ice". Hum un délice fait de glace pilée aromatisée avec des sirops de goûts différents. 


On continue notre route mais après Hanalei, la route est fermée à cause des dégâts provoqués par les intempéries du printemps. De ce fait, il n'y a pas moyen d'aller en voiture jusqu'au début de la Napali Coast. La route est bloquée et des militaires n'autorisent l'accès uniquement aux résidents. Nous sommes donc obligés de faire demi-tour.

Nous décidons d'aller nous baigner sur la plage d'Anini Beach entre Princeville et Kilauea. Les plages à Princeville sont décrites dans les livres comme de belles plages mais sont compliquées d'accès pour se garer. 
Sur Anini Beach, il y a des tables pour pique niquer, de l'herbe pour jouer ou se reposer, idéales pour les enfants… Le temps est peu gris aujourd'hui et le vent brasse un peu l'eau mais la plage est agréable. Elle est protégée par un récif à 200m. Nous faisons du snorkeling. La visibilité est moyenne aujourd'hui mais nous voyons 2 tortues, des balistes hawaïens, sergents majors, poissons cocher, poissons trompettes… 

Nous avons passé une belle journée dans le nord de Kaua'i. Dommage que nous n'ayons pas pu aller jusqu'au bout de la route pour voir le début de la Napali Coast. Il était possible qu'elle ouvre de nouveau dans l'automne en espérant que les cyclones de l'été 2018 n'aient pas causés de dégâts supplémentaires. 


Jour 5 : Plongée et Cascades


En ce levant ce matin, il pleut. Les plongeurs de la famille sont partis plonger avec Seasport Divers.
Le club se situe à Koloa au sud de l'île, compter 30min depuis Kapaa. L'accueil est sympa, on nous demande nos cartes de niveau ainsi que le certificat medical. Ensuite ils nous font remplir les formulaires de décharges PADI. Pendant ce temps le Divemaster prépare tout le matériel car il faut prendre un van pour descendre jusqu'au port de Kukuiula Bay, 10min de route. Le soleil est revenu. Le capitaine du bateau nous attend sur place. Le mer est un peu agitée ce matin donc nous partons sur le site de "Fish Bowl". C'est un platier sur 20m de profondeur où nous apercevons des requins pointes blanches, une tortue verte, des nudibranches et des poissons cochers. Il y a pas mal de courant mais la plongée de 1h ce déroule super bien.

Nous reprenons le bateau en direction de Lawai Bay pour attendre à l'abri la 2ème plongée. Il y a de quoi ce ravitailler à bord. C'est un baie connue pour les tournage de cinéma ("Pirates des Caraïbes", James Bond, ...)

La 2ème plongée se trouve sur le site de "Sheraton Caverns". C'est un site de canyons sur 20m de fond. Et là… Hôtel à tortues vertes. Il y en a partout, sous tous les cailloux, on a même arrêté de les compter. Ma fille voulait voir des tortues, elle a été servie. On a vu aussi des frogfish, diodons, murènes, balistes, perroquets, étoiles à piques vert, triton… Une plongée de 1h génial!!
Le prix de la plongée est de 86$ avec bloc et stab. Nous avions nos propres détendeurs, combinaisons et ordinateurs.


Le ciel se dégage un peu en fin de matinée. J'en profite avec ma fille pour faire un peu de shopping. La résidence est juste à côté de "Coco Nut Market". Ce sont pleins de petites boutiques de souvenirs. Il y a aussi un petit supermarché. 

Cet après midi, il ne pleut plus. Le ciel reste un peu nuageux. Nous partons à la découverte des cascades de la région. Nos avions lu dans les blogs et dans les livres, que l'été, le débit d'eau pouvait être faible et dons moins intéressante à faire. 
La première que nous faisons est "Wailua Falls" sur la route 583. Elle est plutôt bien indiquée par des panneaux sur la route. Nous passons vers des ranchs aux pâturages très verdoyants. 

Il y a un belvédère avec un parking. Wailua signifie "deux eaux". En débit normal, il doit y avoir 2 cascades hautes de 25m. Aujourd'hui, nous sommes très impressionnés par la puissance du débit de l'eau. Je ne connais pas la pluviométrie des derniers mois sur Kaua'i, mais alors Wahoo, comme ça crache!!! Qu'est ce ça doit être l'hiver??

La cascade se jette dans un grand bassin entouré d'une magnifique végétation luxuriante. C'est vraiment magnifique. Régulièrement, des pailles en queues blanches volent au dessus de la rivière. 

Nous partons maintenant voir la 2ème cascade, "Opaeka'a Falls". Il faut prendre la route 580, le site est bien indiqué aussi. 
En montant sur la gauche, il y a les ruines d'un ancien temple hawaïen, le plus ancien de l'île selon certains. C'était un ancien site royal. Sur le haut se trouve le site où les reines et les princesses donnaient naissance aux futurs chefs de Kaua'i en s'adossant à une "pierre d'accouchement".


2km plus haut, en continuant la route, il y a un belvédère "Poliahu Heiau ", surplombant toute la vallée et la rivière Waimea. Des panneaux expliquent l'évolution du site avec la culture taro, puis du riz et pour finir à des pâturages. 




Pour finir, on arrive au site des "Opaeka'a  Falls". Il y a un grand parking. On voit les cascades de plus loin mais le site est joli avec la forêt verdoyante autour. De l'autre côté de la route, on a une belle vue sur la rivière.



Jour 6 : Waimea Canyon


La journée s'annonce belle d'un point de vue météo. C'est un peu brumeux, mais la pluie n'est pas annoncée. On décide donc de partir à la journée pour visiter le sud de Kaua'i jusqu'au Waimea Canyon. On emprunte la route 50 en direction de Waimea. 
On s'arrête une première fois à un belvédère à la sortie de Kalaheo. Il y a un beau panorama sur toute la "Hanapepe Valley". 

Après Waimea, nous prenons la route à droite en direction du Waimea Canyon. Il est préférable de prendre celle ci (550 plutôt que celle qui part de Kekaha) car il y a un très beau site à voir entre Waimea et l'intersection des 2 routes : Red Dirt Falls. Il n'est pas toujours indiqué dans les guides, il n'y a pas franchement de parking ni de panneau mais on peut facilement se garer au bord de la route. Franchement, le site est magnifique. Il faut absolument s'y arrêter. La terre est rouge brun, et une cascade coule au milieu. C'est sur que selon le débit de la cascade, c'est plus ou moins joli… Mais vraiment c'est chouette. D'ailleurs, dans des boutiques d'articles "made in Hawaii", vous verrez des tee shirts teintés à la terre locale. Et bien c'est la terre de cette région, typique au niveau de sa couleur, qui est utilisée comme pigment naturel. 


On continuant la route, qui commence à grimper, on arrive dans le parc du Canyon. Le Waimea Canyon est une "incision" nord-sud dans la partie ouest de l'île. Il s'étend sur une quinzaine de kilomètres et avec au maximum 800m de profondeur. Les paysages se colorient de cette terre rouge, de la végétation verdoyante, de l'eau des cascades qui jaillissent. Il est préférable d'y aller le matin en général, avant que les nuages n'accrochent trop les montagnes. Pour notre journée, le temps est brumeux. 

Tout le long de la route qui le traverse, il y a de nombreux départs de randonnée. En voiture, il y a beaucoup de belvédères qui offrent des points de vue magnifiques. Nous ne vous conseillons pas de les faire tous, mais plutôt au gré des envies, de la vue, de la météo… 

La route continue à monter. Au bout d'un moment, on se croirait presque en France dans les plateaux Jurassiens que nous connaissons bien. Certains arbres ressemblent à nos sapins!! Si si je vous assure!

Nous arrivons tout au bout du canyon et nous sommes dans la brume. Au niveau d'un des dernier belvédère, il y avait même des hortensias bleus, comme en Bretagne! Je vous avais dit qu'au fil de nos découvertes de Kaua'i nous comprenons bien le surnom de l'ile jardin!!

Nous nous arrêtons encore à un dernier à 1507m. Celui là nous indique que nous sommes dans une des régions où il pleut le plus au monde. La brume nous cache la vue sur la Napali Coast. Décidément, nous n'arriverons pas à la voir!!


Le soleil a joué à cache-cache avec nous toute la matinée mais le site est vraiment de toute beauté. Voir cette nature à l'état sauvage où seuls les éléments naturels la façonnent, c'est splendide.

Nous redescendons sur Waimea. Nous faisons une petite halte pour voir la statue de James Cook, 1er explorateur européen à avoir découvert l'archipel. Il aurait débarqué non loin de Waimea.



On s'arrête pour manger. Nous vous conseillons le restaurant "Saddle Room" où nous avons gouté nos meilleurs hamburgers de notre séjour. L'ambiance western est sympa, le personnel très accueillant, un prix très raisonnable ($10 pour burger classique avec des frites) et la viande grillée au barbecue est délicieuse. Hum on s'est régalé!


On reprend la route en direction de l'Est de l'île. Nous faisons un petit arrêt à la plantation de café. La route entre Hanapepe et Kalaheo longe les immenses champs de caféiers. On peut ainsi observer les grains à différents stade de maturation. On peut entrer librement dans la "Kaua'i Coffee Compagny" qui explique la récolte, la production de café. C'est aujourd'hui la plus grande exploitation de café vers les États-Unis.

On emprunte cette fois la route 530 qui descend vers le bord de mer. On va voir le "Spouting Horn". Dans le bord de mer constitué de roche volcanique, il y a plusieurs trous qui permettent à l'eau de s'engouffrer et d'en ressortir en formant un geyser. Encore une fois, il faut des conditions adéquates pour qu'il soit impressionnant. Selon la force des vagues, l'eau peut monter d'une dizaine de mètres. La légende hawaïenne raconte que c'est le souffle d'un lézard géant (le mo'o), coincé dans l'orifice que l'on entend… 


Nous terminons notre journée par un peu de détente sur la plage de Po'ipu. C'est la grande station balnéaire du sud de l'île avec de nombreux hôtels et restaurants. La grande plage est belle et surveillée. Il y a un grand parking, des toilettes. Sur le côté gauche, la plage est bien abritée avec une digue, idéale avec des enfants. On peut faire du snorkeling où l'on a pu voir des poissons perroquets, papillons, zancles, trompettes, balistes hawaïens… On a même pu essayer le body board dans les vagues! 

En rentrant, on remonte par la route 520 pour passer dans le "Tree Tunnel". Ce sont des eucalyptus centenaires qui bordent la route. C'est sympa à voir mais sans plus. 

Cette notre dernière soirée sur Kaua'i. On a découvert des paysages  magnifiques tout le long de notre séjour. La végétation invente des dizaines de variations de tons de "vert" incroyable. La terre a une couleur spécifique qui fait encore plus ressortir les couleurs dans ces paysages au milieu du Pacifique. Kaua'i ne ressemble à aucune des îles tropicales que nous avons déjà fait au niveau de la végétation. Elle est luxuriante par son intensité, majestueuse par ses grands arbres… C'est vraiment un dépaysement total pour nous ! Demain nous la quittons pour en découvrir une autre, toute aussi différente… 




Jour 7 : Départ pour Big Island


Ce matin nous quittons Kaua'i. Nous rendons l'appartement puis la voiture de location avant de prendre notre avion en direction de Big Island. Nous repassons par Honolulu. Il nous faut de nouveau enregistrer et payer nos bagages au comptoir. Le vol Honolulu-Hilo dure une heure environ.

Quand nous avons réservé notre voyage en janvier 2018, nous avions prévu de partager en 2 notre séjour sur Big Island, quelques jours vers Hilo pour être au plus près du parc du volcan et quelques jours sur Kona pour profiter de l'autre côté de l'ile en évitant trop de trajet en voiture. Donc nous avions réservé des vols intérieurs de Kaua'i à Hilo. Il n'y avait pas de vol direct. 
L'éruption volcanique de mai nous a obligé à modifier notre séjour. En effet, les propriétaires de notre première location au sud de Hilo ont fait le choix de "réserver" leur location à des personnes dont l'habitation a été détruite par le volcan. Nous avons tout à fait compris et respecté leur choix. Nous avons eu la possibilité d'augmenter notre séjour sur Kona dans la location que nous avions choisi. Par contre, nous n'avons pas pu modifier sans frais nos billets d'avion pour le vol Kaua'i-Big Island. Donc nous avons atterri à Hilo.

Big Island, de son vrai nom Hawai'i, est la plus grande île de l'archipel et aussi la plus jeune avec un des volcans les plus actifs au monde, le Kilauea. Elle culmine à 4205m au Mauna Kea. Les paysages sont façonnés par les différentes éruptions des 5 différents volcans qu'à connu l'île depuis sa naissance : une terre de contrastes. Et on y trouve 11 des 13 climats connues au monde ! On passe en peu de temps de zones de lave désertiques à la forêt tropicale luxuriante ! 
L'ile est grande environ 120km entre Kona et Hilo, et 170 km de la pointe nord à la pointe sud. En superficie, elle est plus grande que la Corse. Elle possède 2 aéroports internationaux, à Hilo et Kona.

Historiquement, Big Island a une culture très riche. Le grand Roi Kamehameha naquit ici. James Cook, premier occidental à découvrir l'archipel mourut à Hawai'i. Elle conserve un lien sacré avec le passé par ses vestiges de temples sacrés, ses pétroglyphes, ses croyances avec la déesse du feu Pélé…

En arrivant à Hilo, nous récupérons rapidement nos bagages, puis notre voiture de location. Au départ nous avions réservé une voiture de catégorie SUV en prévision de notre montée au Mauna Kea. Au comptoir Triffty, la personne nous fait une offre promotionnelle si on prend un 4x4. On départ on refuse, et finalement il baisse encore son tarif. Il nous propose pour seulement $15/jour de supplément. On se laisse tenter car on veut être sûr de monter au Mauna Kea.

On prend la route en direction de Kona. On traverse toute l'île d'Est en Ouest par la route 200, appelée aussi Saddle Road. Il faut compter 2h environ. Nous faisons plusieurs arrêts sur cette route qui nous permet de comprendre en quoi cette île est complètement différente de Kaua'i. Nous passons au milieu de champs de lave d'anciennes coulées. C'est très impressionnant. C'est un désert lunaire à perte de vue, où la végétation n'a pas ou très peu repris ses droits. 

On découvre le Mauna Kea avec ses télescopes en son sommet.

En arrivant sur la côte ouest, nous sommes confrontés à la réalité de ce paysage volcanique avec l’éruption en cours du Kilauea. Le vog est présent sur Kona. Le vog est un brouillard généré par les émissions du volcan, notamment le dioxyde de souffre qui avec le dioxygène de l'air donne de l'acide sulfurique… Quand on lit cette définition, ça fait un peu peur. Nous avions, avant d'arriver, la crainte de subir les désagréments du vog qui peut donner des irritations oculaires, des problèmes respiratoires… Pendant notre séjour sur Big Island nous n'avons ressenti aucun de ces symptômes. En fonction du sens et de la force du vent notamment, ce brouillard se dissipe plus ou moins, reste plutôt dans le sud près du volcan  ou monte sur la côte nord ou est évacué sur la mer… 


Nous arrivons sur Kona en fin d'après midi. Nous sommes très bien accueillis au Sea Village. L'appartement est vraiment superbe, très bien équipé, avec une vue sur la mer et la piscine. 
Nous repartons rapidement faire les courses au supermarché Safeway de Kona. Nous faisons comme sur Kaua'i notre carte de fidélité afin de faire quelques économies. 



Jour 8 : Piscine et Hapuna Beach


Après une bonne nuit chaude mais confortable, nous admirons, sous un soleil radieux et un beau ciel bleu sans vog, la magnifique vue sur le Pacifique que nous avons depuis notre balcon!! 

Nous passons une matinée tranquille à la piscine et profitons du barbecue de la résidence pour le repas de midi… C'est ça aussi les vacances, se poser et profiter ! 
 
 

 

Pendant midi, les nuages du vog arrivent petit à petit en créant un ciel voilé. Nous décidons de partir dans le nord pour l'après midi pour trouver le soleil. On va à Hapuna Beach à 45 minutes de route depuis Kona par la route 19. La route longe des anciennes coulées descendues jusqu'à la mer. Mais la végétation a commencé à repousser avec des graminées et quelques arbrisseaux… 

Le parking coute $5. Mais la plage est grande et belle. Elle est surveillée. Il y a aussi des tables pour pique niquer, des toilettes et des douches. C'est très bien aménagé. L'eau est claire. Il y a quelques vagues pour faire du body-board. On peut même faire un peu de snorkeling dans les rochers. Il y a de beaux et gros poissons. Le vog remonte jusqu'ici en fin d'après midi en voilant un peu le soleil. Par contre nous ne ressentons aucun désagrément. Nous avons passé une belle journée. 



Jour 9 : Mauna Kea 


Nous avons un beau ciel bleu à notre réveil. Aujourd'hui nous souhaitons monter au sommet d'Hawaii pour admirer le coucher du soleil et pouvoir contempler les étoiles. Nous passons donc la matinée tranquille au bord de la piscine. 

Il nous faut 1h45 de route pour arriver jusqu'au Visitor Center du Mauna Kea. Nous surveillons les webcams du sommet pour ne pas arriver là-haut et être dans le brouillard! http://mkwc.ifa.hawaii.edu/current/cams/ 

En fin de matinée, le sommet est toujours dans les nuages. Vers 14h, ça se dégage au sommet!! On se prépare et on décide d'y aller. Faire "un 4000", comme on dit dans le jargon de la montagne, c'est quelque chose de particulier. A cette altitude en France, on est presque au Mont Blanc. S'y rendre en voiture, ce n'est pas quelque chose qu'on peut faire tous les jours. Alors, impossible pour nous de louper cette expérience. Nous avons tout prévu dans nos valises : gants, bonnet, veste, pantalon. Nous partons en short, il fait plus de 30°C !! 

Le Mauna Kea, qui signifie "Montagne Blanche", est un volcan endormi depuis 5000 ans. Pour les spécialistes, il n'est pas éteint. Son sommet est donc à 4205m mais sa base océanique le fait culminer à plus de 10 000m! Il arrive certains hivers, que la neige en recouvre le sommet!
Selon la légende, le Mauna Kea est le domaine de la mystérieuse déesse de la Neige, Poli'ahu, réputée pour sa beauté et ses conquêtes masculines. Mais le sommet est davantage réputé pour la qualité de sa disposition à observer le ciel!! En effet, une dizaine de télescopes internationaux sont installés là-haut et profitent de l'absence de pollution aérienne et lumineuse pour la recherche astronomique.

Nous prenons la route 190 puis 200 jusqu'au croisement de celle qui monte au sommet. La route est très belle pour arriver jusqu'au Visitor Center. On ne se rend même pas compte qu'on arrive déjà à 2800m! Là, un arrêt est obligatoire pour tout le monde. Il est conseillé de rester 45 minutes pour s'acclimater à l'altitude. 

Il y a une petite boutique et un musée avec un film expliquant les télescopes et l'histoire du site astronomique actuel. Cet après midi, des télescopes sont mis à disposition pour observer le soleil! On a la possibilité de rester au centre le soir pour observer les étoiles. Des soirées sont organisées avec des petits télescopes. 

La haute altitude est  déconseillée à certaines personnes soufrant de troubles cardio-respiratoires, aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 13ans. Le mal des montagnes peut donner des signes de maux de tête, des nausées. La seule chose à faire est de redescendre au plus vite. 
Au bout d'une heure, tout va bien pour tout le monde, on attaque la montée. Elle n'est autorisée qu'aux véhicules 4x4 (c'est pour ça  qu'il faut louer un véhicule adéquat si on projette de monter au sommet). En montant on comprend cette obligation qui permet d'y accéder avec plus de sécurité. En roulant doucement, il n'y pas de problème, c'est de la route de montagne! Pensez à faire le plein d'essence, à cette altitude, le moteur consomme beaucoup de carburant.



La route n'est pas goudronnée. C'est une piste qui grimpe fort pendant environ 7 miles. Plusieurs arrêts sont possibles pendant la montée pour observer les paysages magnifiques. Il n'a y quasiment aucune végétation qui pousse à cette altitude. On commence à sentir la fraicheur. Nous avons mis les pantalons et les pulls! 




Les 4 derniers miles se font de nouveau sur le goudron. On aperçoit les télescopes en arrivant au sommet. Le paysage est lunaire!! Il y a un parking à côtés des télescopes, face au soleil couchant. Il y a des nuages, nous n'aurons peut être pas la chance de voir le coucher du soleil! 

On sort de la voiture, il ne fait que quelques degrés Celsius!! Vive les gants et les bonnets!! Nous finissons à pied pour aller jusqu'au réel point culminant à 4205m. C'est un lieu sacré pour les Hawaïens qui refusent le projet d'un nouveau et gigantesque télescopes prévu pour 2022. A cette altitude, on ressent bien le manque d'oxygène au niveau du souffle. Mais personne n'est malade. On est très fier d'être là haut et de voir cette vue splendide! On peut voir les anciens dômes formés par les anciennes éruptions! 

On retourne se réchauffer dans la voiture en attendant le coucher du soleil qui a lieu vers 18h45-19h. Il descend vite. Des nuages nous le masquent mais donnent de belles couleurs. Nous avons prévu les sandwichs pour attendre l'arrivée des étoiles! 

Il y a 12 télescopes internationaux dont, pour les connaisseurs, le Subaru Telescope, Gemini Telescope, celui de la NASA, celui de la France…

A la tombée de la nuit, les rangers du parc nous demandent de redescendre juste un peu plus bas, afin de ne pas gêner avec la lumière des voitures le travail des télescopes. En effet, on peut voir celui de la NASA s'ouvrir pour commencer leurs travaux!

On se gare donc sur un parking un peu plus bas. Et on attend que la nuit arrive… La majorité des gens redescendent avant la nuit. 

Il fait 3°C mais le spectacle est magnifique. Il m'est même difficile de décrire exactement toute la beauté du ciel tel qu'on la voit. Nous observons les étoiles, la voie lactée, la lune comme jamais on ne les a vus!! Le ciel est clair sans nuage, sans pollution. C'est magnifique, extraordinaire !! Une expérience qu'on n'oubliera pas. Il y a quelques heures nous étions au niveau de la mer sous 32°C et là nous sommes à 4000m sous 3°C!!

Nous redescendons prudemment en refaisant quelques arrêts pour observer encore ce ciel si beau. On voit la Grande Ourse, la Petite Ourse et tout un tas de constellations dont nous ne connaissons pas le nom… Quelle formidable expérience!!!

Il y a beaucoup de monde au Visitor Center pour observer le ciel. Mais honnêtement, la vision du ciel est déjà différente à 2800m. On met 2 heures pour rejoindre Kona. 

Jour 10 : Snorkeling et spectacle de danses hawaïennes


Nous avons toujours un magnifique ciel bleu à notre réveil. Ce matin, il ne semble pas y avoir de vog. On en profite pour partir découvrir un peu la partie sud de la côte ouest. On descend par Ali'i Drive en direction du sud. On passe devant White Sand Beach. C'est une belle petite plage, l'eau semble très claire mais il y a pas mal de vagues. 
On continue notre route jusqu'à Captain Cook où l'on descend vers Kealakekua Bay. La route est très sinueuse pour rejoindre la mer. La baie, lieu du décès de James Cook, est renommée pour la plongée tuba selon les guides. Les dauphins à long bec y viennent quasiment quotidiennement, partait-il. La baie est en effet très belle avec la montagne qui descend jusqu'à la mer. Il y n'y a pas de plage et l'accès se fait par les rochers. L'eau semble très claire. Ce matin il y a des vagues, ce qui rend l'accès un peu compliqué pour nous. On aperçoit les dauphins de l'autre côté de la baie qui sautent au milieu des nombreux kayaks.


Finalement, on repart en direction de Kona et on s'arrête à Kahalu'u Beach. Le site est très bien aménagé avec un parking, des toilettes, une douche pour se rincer. La plage de sable noir est petite avec des rochers au bord. Mais l'endroit est réputé pour le snorkeling. On peut même louer du matériel sur place. Ce matin, il y a même des personnes de la protection de l'environnement qui font une animation sur les récifs hawaïens. 


Nous partons tous les 4 en snorkeling, les chaussures d'eau ou les palmes sont vivement conseillées. Il y a un peu de courant aujourd'hui mais nous voyons beaucoup de poissons : chirurgiens, balistes, oursins crayons, poulpe, poissons papillons, balistes picasso (emblème d'Hawaii avec comme nom hawaïen "Humuhumu-nukunuku-a-pua'a"), perroquets, cochers… 


Ce soir, nous avons réservé un diner spectacle de Hula. Nous avons rendez vous à 17h à l’hôtel King Kamehameha. Le concept est très "touristique". 

A notre arrivée, on nous offre des colliers de coquillages et nous propose à l'achat des colliers de fleurs  ($10) pour les femmes et de perles traditionnelles ($7) pour les hommes. On a aussi la possibilité de faire une photo de famille avec nos colliers ($20).
Ensuite on se rend dans les jardins de l’hôtel au bord de l'eau et nous nous installons à table. Le site est très sympa : bougies, bord de mer, musique… On peut se servir à volonté au buffet des boissons. 
Une petite leçon de hula, danse traditionnelle, est proposée. Des tatouages éphémères sont aussi possible. 

On assiste à l'ouverture du four Hawaïen où a cuit le cochon pour le repas de ce soir. 

Le buffet est alors dressé. De nombreux plats typiques de la culture hawaïenne sont proposés : poisson cru mariné, patates douces cuites au beurre de coco, entrées avec salade, cochon grillé, desserts avec gâteau à la banane, à la coco… C'est un vrai régal pour nos papilles! On a envie de gouter à tout tellement ça donne envie!

A la tombée de la nuit, le spectacle commence. Les danseurs racontent l'histoire des peuples polynésiens qui ont colonisé Hawaii mais aussi les Samoa, la Nouvelle Zélande, les Iles Fidji… Il y a de belles musiques, de beaux costumes, des danseurs avec du feu!! C'est un très beau spectacle d'une heure environ. A la fin, nous avons la possibilité de faire des photos plus individuelles avec les danseurs qui se prêtent bien au jeu. 

Nous avons passé une très belle soirée inoubliable. 

Jour 11 : Découverte du Nord de Big Island


On se lève un peu plus tôt ce matin car nous voulons passer la journée dans le nord de l'île jusqu'à l'extrémité nord de la péninsule de Kohala. Il fait très beau ce matin. En ouvrant la baie vitrée du balcon on aperçoit une dizaine de dauphins qui traversent tranquillement la baie!!! Un beau spectacle au réveil, une belle journée commence!!

Nous partons sur la route 19 qui longe toute la côte nord. Nous faisons un 1er arrêt au bord de la route vers des tunnels de lave. Le site n'est pas franchement indiqué mais il est facile de se garer au bord de la route. Ce sont des tunnels de lave formés lors d'anciennes coulées qui en se sont écroulés avec le temps et l'érosion naturelle. Ce décor noir et minéral à perte de vue est très impressionnant. 

Ensuite, nous allons voir la Puako Petroglyph Archaeological Preserve (au mile 73,5, prendre à gauche sur Mauna Lani Drive). L'accès est libre, il y a un parking. C'est un site qui regroupe des gravures rupestres datant entre les années 1000 à 1800. 

Il y a au départ un petit sentier goudronné, facilement accessible même aux personnes à mobilité réduite. On accède à une première partie qui correspond à des reproductions de gravures. 

Le chemin continue dans la forêt "sèche" puis dans les prairies de graminées. Le paysage est extraordinaire, on se croirait dans la brousse africaine. Il y a une 1/2heure, nous étions sur un désert de roches basaltiques et là on s'attend à voir sortir une girafe du paysage!!! Big Island est vraiment une île aux mille visages. 

Il fait chaud. Nous marchons environ 1km pour arriver au réel site archéologique. Il y a de nombreuses pierres plates sur lesquelles sont gravées de nombreux pétroglyphes. Les archéologues ne savent toujours pas pourquoi les peuples Hawaïens sont venus sur ce site, proches des coulées actives à cette époque,  graver ces formes dont la plupart sont orientées vers les montagnes. Leur signification reste donc un mystère. 

Nous essayons de jouer aux apprentis archéologues-explorateurs en décalquant les pétroglyphes à l'aide de fusain et de terre sèche. Le résultat est sympa. Les enfants ont un beau souvenir du site !

Nous reprenons la route en direction du nord de l'ile. La route continue de traverser les anciennes coulées avec la végétation très sèche. 

On aperçoit même le sommet de l'île voisine de Maui. 
Après Kawaihae, sur la route 270, le paysage change radicalement. Les coulées de lave n'ont jamais atteint cette région. Il y a de belles prairies vertes, des arbres, des vaches… 

En continuant tout au nord, il y a une belle végétation tropicale avec des fleurs, des bananiers, des rivières … 

Nous allons jusqu'au bout de la route 270 qui s'arrête au belvédère de la Pololu Valley. Le site est magnifique avec de belles falaises qui se jettent dans l'océan. Le contraste entre les "bleu" de l'eau, les "vert" de la végétation et le "blanc" des vagues est splendide. Une randonnée pour descendre jusqu'en bas de la vallée au niveau de l'eau, est possible. D'après les personnes qui le faisaient, il faut 20 minutes pour descendre mais la montée est très raide au retour! 

Nous faisons demi-tour pour aller manger sur Hawi. Il y a peu de restaurants. C'est dans ce village que serait né le Roi Kamehaha 1er, une statue est érigée dans le centre. 


On redescend sur la côte ouest pour aller se baigner du côté de Kua Bay Beach au Kekaha Kai State Park, un peu plus au nord de l'aéroport. L'accès est facile, il y a un parking, des toilettes et une douche pour se rincer.

Cette une très belle plage à l'eau turquoise, au sable blanc. Il y a possibilité de faire du snorkeling vers les rochers. Il y a parfois des vagues. 
Nous avons croisé une tortue qui a traversé tranquillement la baie dans 70cm d'eau.

En rentrant à la résidence, nous assistons à un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique!!


Jour 12 : Hilo


Nous avons toujours un beau soleil. Au programme aujourd'hui : l'Est de l'ile.
En traversant l'île par Saddle Road, nous trouvons le brouillard et la pluie en passant du côté Est.

Nous aurions aimé voir le volcan, surtout l'éruption en cours depuis avril 2018. Nous avions 3 options différentes possibles : 
      - par les airs : des compagnies touristiques proposent des tours en hélicoptères. Le tarif est élevé mais le spectacle de l'éruption doit valoir le coup! Nous avons tenté de réserver sur place mais le planning des vols étaient déjà complets pour plusieurs semaines.
         - par la mer : Des compagnies touristiques proposent d'aller voir par la mer, la lave se jeter dans l'Océan. Le jour de notre arrivée, un accident venait de se produire sur un bateau qui s'était approché trop près. Il y a eu une projection de lave sur eux. Une dizaine de personnes ont été blessés et brulés. Cet accident nous a un peu refroidi sur cette option.
        - par la terre. Nous tentons donc ce matin d'aller sur place. Le Volcanoes National Park étant fermé, toutes les routes d'accès au parc sont fermées pour des raisons de sécurité. Nous ne voyons donc au loin que le panache de fumées et de gaz qui s'échappent de la coulée active. 


Nous rebroussons chemin pour rejoindre Hilo et poursuivre le programme de la journée. En tout début d'après midi, le temps est toujours plus ou moins humide. Nous montons vers "Akaka Falls". Elles sont bien indiquées sur la route 19 au nord de Hilo. 

L'entrée est de $1/personne ou $5/véhicule. En apercevant au départ la grande cascade, on suit un beau chemin (la boucle fait 800m) avec des marches dans la forêt tropicale. 

Le paysage est magnifique avec de beaux arbres, des fleurs. En plus, comme il vient de pleuvoir, l'humidité ambiante donne une belle atmosphère tropicale et les plantes sont toutes brillantes. On aperçoit une cascade d'environ 30 mètres dans la forêt en face. 


Puis on arrive vers Akaka Falls haute de 135 mètres. Le débit et donc la beauté du spectacle dépend de la pluviométrie. Pour nous, encore une fois, la nature est splendide !! L'eau coule derrière un mur de mousse végétale. Une bonne averse masque un peu avec son brouillard la cascade mais on se met sous l'abri du belvédère pour attendre la fin de la pluie. 
 

En repartant, on prend la route côtière "Scenic Road" et on s’arrête manger une Shave Ice délicieuse. 

On termine la journée par la visite du "Hawai'i Tropical Botanical Garden". Il ferme ses portes à 17h. Les tarifs sont $20/adulte et $5/enfant de moins de 16 ans. Son fondateur a racheté l'ancienne raffinerie de sucre en 1978. Il l'a désormais transformé en un magnifique jardin botanique, décrit comme le plus beau de l'archipel. Voici leur site internet : http://www.htbg.com/
Aménagé sur les bord d'un ruisseau, il compte plus de 2000 espèces tropicales : orchidées, fleurs, palmiers, plantes et arbres splendides.
Le sentier un peu raide au départ, est très agréable et descend jusqu'à la mer. Il faut 60 à 90 minutes pour profiter l'ensemble du jardin. 





Nous rentrons sur Kona sous un temps un peu mitigé avec quelques gouttes de pluie en soirée. 


Jour 13 : Dauphins et Raies Mantas


Encore un réveil tranquille sous le soleil revenu. En prenant notre petit déjeuner sur le balcon, nous apercevons une nouvelle fois, un banc de dauphins. Un magnifique spectacle commence!! Il y en a beaucoup ce matin. Certaines personnes se mettent à l'eau depuis les rochers pour partir en snorkeling à leur rencontre. Il y a de nombreux bateaux de touristes qui vont habituellement plus loin dans la baie de Captain Cook. Mais ce matin, les dauphins ont décidé de rester devant la résidence, pour notre plus grand plaisir. 

Mon mari décide d'y aller pour plonger avec eux! L'accès est difficile depuis les rochers. Mais il parvient à les rejoindre à la nage. Et là, la magie opère : 30 dauphins autour de lui à nager, plonger, sauter pendant 1/2 heure !! Le rêve d'une vie!! Le Grand Bleu pour de vrai, comme Jacques Mayol qui saute des rochers pour retrouver les dauphins…

Pour notre part, nous profitons du spectacle depuis la terre ferme. Que la nature est belle!!


Notre matinée a bien commencé! Nous allons sur Kona, faire quelques courses. Il y a un petit marché. On visite une très jolie église, la plus ancienne de Kona. 


Pour les fans de perles, je vous conseille un très bon magasin de bijoux dans lequel il y a de nombreuses perles de culture blanches, "Pearl Factory". De plus, si vous choisissez, mesdames, un bijou avec une perle, vous n'aurez pas celui de la vitrine, mais le bijou avec la perle de l'huitre que vous aurez choisi, et que la bijoutière montera sur le bijou choisi !! Tout ceci se fait avec un cérémonial hawaïen !

En revenant à l'appartement vers midi, il y a toujours quelques dauphins dans la baie ! Nous passons le début d'après midi tranquillement à la piscine, car ce soir, nous avons encore une belle rencontre en perspective…

Nous avons rendez vous à 17h au club de plongée Big Island Divers à Kona. Nous allons en famille observer les raies mantas géantes. Le club propose cette activité en même temps pour les plongeurs et les snorkeleurs. Après avoir vu avec les personnes encadrantes le matériel que nous avions besoin, nous nous rendons à la Marina de Honokohau Harbor pour rejoindre le bateau. 
Tout est prêt à bord ! L'équipe est vraiment sympa. Il nous faut une vingtaine de minutes pour rejoindre le site, au coucher du soleil. Cet endroit est à la rencontre de 2 courants marins riches en plancton. Les raies mantas viennent donc chaque soir de l'année se nourrir de plancton ici. On s'équipe à bord. Le matériel de plongée est récent et de très bonne qualité. Il y a beaucoup de bateaux sur le site. Les plongeurs descendent à 10 mètres de profondeur et s'installent sur le sable, lestés, pour profiter du spectacle. Il y a au fond des gros projecteurs allumés pour pouvoir observer le ballet des raies !! 

En snorkeling, nous restons à la surface accrochés à une planche, qui possède une poignée tout autour pour se tenir en toute sécurité, et des lumières en dessous pour bien voir sous l'eau. On se déplace un peu pour trouver le meilleur endroit pour les voir. 

Il y a du monde, mais finalement on profite aisément du spectacle. C'est grandiose !! Les raies dansent, en dessous ou au dessus de nous, un magnifique ballet. Elles tournoient en ouvrant grand la bouche pour se nourrir. On reste dans l'eau 45minutes environ. C'est magique. Nous ressortons tous émerveillés par cette rencontre, les plongeurs comme les snorkeleurs! 

C'est vraiment adapté pour tous, même les personnes non habitués à plonger. L'équipe est vraiment top et très sécurisante. A la sortie du bateau, nous profitons des serviettes chaudes, du chocolat chaud, des boissons fraiches  de l'ananas, des gateaux !!!!
Pour plus d'informations sur le club, voici leur site internet : 

Jour 14 : Snorkeling  à Two Step et plage


Toujours une météo très ensoleillée à notre réveil. Nous apercevons encore ce matin quelques dauphins à long bec qui traversent la baie. Nous partons au sud de Captain Cook pour aller faire du snorkeling dans la baie de Two Step, apparemment réputée. Il faut compter une vingtaine de kilomètres depuis Kona, soit 1/2h de route. 
Il n'y a pas de plage de sable, mais un accès facile par les rochers. Il y a même 2 "marches" naturelles sur les pierres pour descendre et se mettre à l'eau. Les palmes ou les chaussures d'eau sont toujours recommandées.
Le site est très beau. Avant même de se mettre à l'eau, on voit une tortue qui "se baigne" dans une flaque d'eau dans les rochers !!
Le site tient toutes ses promesses. Nous nous croyons dans un véritable aquarium! La visibilité est excellente avec une eau très claire. Nous nageons avec 2 autres tortues, des poissons papillons, perroquets, trompettes, oursins crayon, balistes hawaïens… et j'en oublie tellement il y en a. C'est vraiment très chouette. 
Le site est réputé dans les guides touristiques, et je confirme donc  qu'il faut absolument y aller si on aime le snorkeling. 

Nous dégustons de bonnes crevettes au barbecue pour le repas de midi. Le vog refait son apparition, le ciel se voile. 
Nous partons un peu plus au nord sur la plage de Hapuna Beach pour l'après midi. On profite de la plage, des vagues en body board. Même dans le nord, le vog est bien présent en fin d'après midi. Il y a peu de soleil.

C'est notre dernière soirée à Hawaii. Les enfants profitent de la piscine en nocturne. On se prépare de l'espadon au barbecue pour le diner. 


Jour 15 : Tortues et dernière journée… 


Nous sommes un peu triste ce matin de devoir faire nos valises. Nous avons découvert deux magnifiques îles de cet archipel. Mais nous comptons bien profiter encore aujourd'hui de nos derniers moments dans le Pacifique. Notre avion n'est qu'à 20h ce soir!! En préparant nos valises, nous apercevons quelques dauphins qui passent rapidement dans la baie, en guise d'au-revoir dira-t-on… Le ciel est un peu voilé ce matin. 
Nous partons au parc de "Kaloko-Honokohau National Historical Park" entre Kona et l'aéroport. 

On se gare devant le Visitor Center. On suit, à pied, un sentier sur une ancienne coulée de lave pendant une vingtaine de minutes. La balade se fait en plein soleil, il ne pas oublier l'eau et la crème solaire !! La végétation commence un peu à reprendre. Le parc est bien aménagé. 
On arrive sur la plage. On aperçoit une première tortue qui est sur les rochers à fleur d'eau. Puis, on distingue une carapace au raz de l'eau. En continuant, sur la plage vers la droite, on en voit une nager dans l'eau puis une autre sur la plage… En tout, on compte une quinzaine de tortues, dont 2 qui dormaient sur la plage !! Nous avons vu une personne du parc, qui donne des explications sur les tortues, sur le fait de ne pas les approcher de trop près… Nous passons un chouette moment à observer ces tortues vertes. Pour notre dernière journée, nous sommes gâtés entre les dauphins à notre réveil et toutes les tortues ensuite ! 

Nous partons manger dans le centre de Kona, au restaurant "Fish Hopper". C'est une bonne adresse. L'accueil est sympathique et le personnel agréable. Au menu, sont proposés du Mahi-mahi, des burgers, des salades, des pâtes… 

Nous repartons pour l'après midi vers la plage de Kua Bay Beach que nous avons déjà faite. Elle n'est pas très loin de l'aéroport et il y a des douches, pratique pour se rincer avant notre grand voyage du retour!! Le soleil est revenu, l'eau turquoise est très belle. 

Nous profitons un maximum de notre dernier bain dans le Pacifique. On se fait des belles photos dans ce cadre magnifique avec nos colliers de fleurs achetés lors du spectacle. Nous ne pourrons pas les ramener à la maison. Par contre, nous les avions conservés pendant le séjour dans le bas du frigo pour faire des photos. On aperçoit 2 tortues vers les rochers sur la droite de la plage. En s'approchant, on arrive à les observer de près. L'une d'elle nage à 50cm de nous! Comme l'eau est très claire, on la distingue bien. 
Comme un au-revoir à cet archipel, nous jetons à la mer nos colliers de fleurs! 

Il est l'heure pour nous de quitter la plage. Nous prenons une bonne douche pour se dessaler un maximum. Nous faisons un dernier arrêt à la station essence et nous rendons la voiture. Une navette nous conduit à l'aéroport. L'enregistrement des bagages sonne la fin des vacances… 
Nous profitons d'un dernier coucher de soleil sur le Pacifique depuis le tarmac et on s'envole vers Seattle… Les vols du retour se passe sans encombre. Les contrôles à Seattle sont beaucoup plus rapides qu'à l'aller car nous venons déjà des Etats Unis. 


      Nos vacances sur l'archipel d'Hawaii sont pour nous un voyage inoubliable. Nous avons découvert deux îles absolument magnifiques, différentes l'une de l'autre avec une telle diversité ! Nous pensions trouver une végétation tropicale  comme sur d'autres îles des tropiques que nous avions visité auparavant. Mais en réalité, nous avons découvert une multitude d'essences végétales ! Notre voyage a été très riche sur le plan historique avec Pearl Harbor et les pétroglyphes, géologique avec les volcans, culturel, linguistique, et toutes la découvertes des espèces marines, végétales… Les Hawaïens que nous avons rencontrés nous ont toujours très bien accueilli. Notre seul regret est de ne pas avoir pu visiter le parc national des volcans. 
Par contre il faut être honnête, c'est une destination onéreuse. Les billets d'avions depuis la France et toutes les activités sur place coûtent chers. 
Malgré cela, nous sommes tombés sous le charme d'Hawaii … et c'est sûr, nous retournerons un jour découvrir les autres îles… 















Commentaires